Mis à jour le
Theresa May s'exprime devant les députés britanniques, le 12 mars 2018, à Londres.
 

La Première ministre britannique a désigné la Russie comme "probable responsable" de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripar, ce lundi devant les députés. Elle a également dénoncé une "attaque aveugle" contre le Royaume-Uni.

Votre opinion

Postez un commentaire