Moscou
 

Le laboratoire militaire britannique de Porton Down a affirmé ce mardi qu'il n'était pas en mesure de déterminer que l'agent innervant responsable de la mort de l'ex-espion Sergueï Skripal provenait de Russie.

Votre opinion

Postez un commentaire