Kremlin, Moscou
 

La Russie a averti ce jeudi qu'elle ne croirait aucune conclusion de l'OIAC sur l'agent innervant qui a empoisonné l'ex-espion Sergueï Skripal sans avoir eu accès aux analyses.

Votre opinion

Postez un commentaire