espion
 

Des experts en armes chimiques ont été autorisés ce jeudi à prélever du sang sur Sergueï Skripal et sur sa fille après l'affaire d'empoisonnement de l'ex-espion russe.

Votre opinion

Postez un commentaire