BFMTV

Une Néerlandaise ayant fui l'Etat islamique arrêtée à son retour

Capture d'écran d'une vidéo mise en ligne le 14 juin 2014 sur le site Welayat Salahuddin, montrant des militants de l'Etat islamique en Irak.

Capture d'écran d'une vidéo mise en ligne le 14 juin 2014 sur le site Welayat Salahuddin, montrant des militants de l'Etat islamique en Irak. - -

Une néerlandaise a été interpellée lundi 1er août à l'aéroport de Schipho à son retour de Syrie. Suspectée d'avoir pris part au groupe Etat islamique, elle dément et dit avoir été dupée puis forcée par son mari.

Une jeune Néerlandaise de 20 ans a été arrêtée avec ses deux enfants à l'aéroport de Schipho à son retour de Syrie lundi 1er août, ont indiqué mardi les autorités néerlandaises. Elle est suspectée "d'avoir participé à une organisation terroriste en Syrie et/ou en Irak entre le 1er septembre 2015 et le 12 juillet 2016" selon le parquet.

250 néerlandais ont rejoint les rangs du groupe Etat islamique

Laura Hansen avait quitté les Pays-Bas il y a près d'un an avec son mari mais elle prétend avoir été emmenée à Raqqa puis à Mossoul contre sa volonté, alors que son mari lui avait dit qu'ils partaient en vacances.

Lors d'une interview à la chaîne de télévision Kurdistan24, elle avait déclaré qu'elle avait fui l'EI avec l'aide de son père, et s'était rendue aux peshmergas kurdes après que ses deux jeunes enfants ont été blessés dans un bombardement à Mossoul:

"Je ne voulais pas venir en Syrie... Il m'a forcée. Ils m'ont mise dans une maison. Elle était (entièrement gardée) par des hommes. Des hommes avec des barbes et des fusils. J'essayais tout le temps de fuir de cet enfer dans lequel je vivais".

Ses deux enfants ont été pris en charge, et les procureurs cherchent maintenant à déterminer si des charges peuvent être retenues contre elle.

Au moins 250 néerlandais ont quitté leur pays pour rejoindre des combattants en Syrie et en Irak. Environ 40 sont rentrés depuis et 42 auraient été tués dans les combats.

la rédaction avec AFP