BFMTV

Migrants: une réfugiée donne naissance à un bébé au lendemain de son sauvetage en mer

Un bébé est né ce lundi, à bord d'un bateau de Médecins sans Frontières en mer Méditerranée, au lendemain du sauvetage de ses parents, des migrants nigérians.

"Un accouchement très normal dans des conditions anormalement dangereuses". C'est en ces termes que Jonquil Nicholl, sage-femme du vaisseau de l'organisation humanitaire, a décrit la naissance du bébé à bord du bateau de sauvetage. Elle s'est d'ailleurs dit "terrorisée" à l'idée de penser que l'enfant aurait pu naître 24 heures plus tôt.

En effet, ses parents et ses frères avaient été secourus la veille en Méditerranée. Ces migrants nigérians se trouvaient sur une embarcation pneumatique avec plus de 200 autres personnes à bord. Sans espace, en surnombre et à la merci des vagues.

"C'est un petit garçon très chanceux"

Faith, la mère du nouveau-né, sentait déjà des contractions depuis trois jours, avant même son départ des côtes libyennes. 

"J'étais très stressée dans le bateau pneumatique, assise sur le sol avec d'autres mamans et enfants. Je paniquais en me disant que le travail pouvait commencer. Je sentais mon bébé bouger, vers le bas vers le haut", a raconté la jeune femme.

Mais le bébé semble avoir entendu sa mère. Il a attendu quelques heures pour naître à bord du navire de l'organisation humanitaire avec l'assistance nécessaire pour le bon déroulement de l'accouchement, et se trouve en pleine santé. 

"Je l'ai appelé Newman parce qu'il est un homme nouveau pour moi, un homme nouveau pour Dieu. Et c'est un petit garçon très chanceux", a-t-elle confié. 

M.-C.M.