BFMTV

L'anglais restera une langue officielle de l'Union européenne

L'anglais va rester une des langues de l'Union européenne.

L'anglais va rester une des langues de l'Union européenne. - AFP

Avec le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, le commissaire européen à l'Economie, Günther Oettinger, a tenu à préciser que la langue anglaise resterait bien parmi les langues officielles de l'UE.

La question avait notamment été posée en France par Jean-Luc Mélenchon. Avec le vote du "Brexit", et donc le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, la langue anglaise peut-elle rester parmi les langues officielles de cet ensemble européen? Pour Günther Oettinger, commissaire européen à l'Economie, la réponse est claire: c'est oui. 

Entre autres raisons parce que l'Irlande -dont la langue officielle est l'anglais- est bien dans l'Union européenne et compte y rester, assure le politique allemand dans une interview à la radio publique de son pays. "Nous avons une série d’Etats membres qui parlent anglais, et l’anglais est la langue mondiale que nous acceptons tous", poursuit-il. 

Il y va aussi de son petit clin d'oeil à l'Écosse, où la question de l'appartenance au Royaume-Uni se pose à nouveau, après ce scrutin. Pour justifier de l'usage de l'anglais, Günther Oettinger glisse que les "Ecossais vont peut être entrer dans l'UE". Allusion à peine voilée à la première ministre Nicola Sturgeon, passionaria de l'indépendance en Ecosse, qui se verrait bien profiter de cette occasion pour se séparer du voisin anglais. 

Langue officielle en Irlande ou à Malte

Il existe aujourd’hui 24 langues officielles sur les bancs des hémicycles de Strasbourg, de Bruxelles, ainsi qu'à la Commission européenne. Pour qu’une langue européenne acquiert ce statut, il lui faut être une des langues officielles d’un Etat-membre et que celui-ci demande que sa langue soit inscrite au registre.

C'est par exemple le cas de l'Irlande ou de Malte, actuellement, qui n'ont pas l'intention de quitter l'Union européenne. Même si, nuance importante, l'Irlande a déclaré pour langue officielle le gaëlique et Malte le maltais.

Au Parlement européen, le multilinguisme prévaut. Mais à la Commission européenne, l'anglais est considérée comme une "langue de travail", au même titre que le français ou l'allemand. 

IV