BFMTV

La Belgique n'a pas oublié Dutroux

-

- - -

La libération conditionnelle de Michelle Martin ravive les souvenirs douloureux de l’affaire Dutroux.

Marc Dutroux et sa femme Michelle Martin sont arrêtés le 13 août 1996 alors que plusieurs fillettes ont mystérieusement disparu en Belgique. Très vite suite aux aveux de Marc Dutroux les enquêteurs perquisitionnent des maisons lui appartenant.

Mortes de faim

Dans l’une près de Charleroi ils retrouvent deux fillettes séquestrées mais vivantes. Dans une autre maison, deux corps, ceux de Julie et Mélissa, mortes de faim. Dans une troisième propriété enfin, les corps de deux adolescentes flamandes enterrées dans le jardin. Toutes ont été séquestrées et violées par Marc Dutroux.

Dysfonctionnements de la justice

La Belgique est terrifiée. Le 20 octobre 1996 , une "marche blanche" réunit plus de 300.000 personnes à Bruxelles, en mémoire des enfants disparus mais aussi pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice. Six ans plus tôt, Marc Dutroux avait déjà été condamné pour enlèvement et viol de cinq fillettes et adolescentes avec la complicité de sa femme, mais avaient bénéficiés de libérations conditionnelles