BFMTV

Bernard Arnault, peut-être belge quand même

Les démarches du patron de l'empire du luxe LVMH Bernard Arnault pour obtenir la nationalité belge suivent leur cours et ne sont pas vouées à l'échec, a indiqué jeudi le président de la commission des naturalisations du Parlement belge.

La demande de double-mantionalité franco-belge de l'homme de le plus riche de France avait fait grand bruit en septembre dernier, avant la polémique Depardieu.

"Le milliardaire français ne peut pas devenir belge", a titré jeudi en une le quotidien néerlandophone De Morgen, en précisant que l'Office des étrangers du ministère de l'Intérieur avait transmis un "avis négatif" à la commission des naturalisations de la Chambre des députés, qui sera chargée de trancher, parce que Bernard Arnault ne réside pas en Belgique depuis trois ans.

 "Le Morgen anticipe largement. Un avis négatif de l'Office des étrangers n'est pas un obstacle", a réagi le député centriste Georges Dallemagne, qui préside la commission des naturalisations de la Chambre