BFMTV

Après 19 ans de vie commune, il découvre que sa femme est un homme

-

- - -

Un sexagénaire belge s'est rendu compte, après une vingtaine d'années de vie commune, que son épouse était en fait... un homme qui avait subi une opération pour changer de sexe.

L'histoire a été rapportée par le quotidien flamand Nieuwsblad. Jan, un Anversois de 64 ans, a entamé une procédure pour faire annuler son mariage et expulser son épouse, Monica, après s'être rendu compte, 19 ans après leur mariage, qu'il s'agissait un vérité d'un homme qui avait été opéré, avant leur rencontre, afin de devenir une femme.

"Je ne me suis jamais posé de questions"

Jan et Monica se sont rencontrés en 1993. Monica, 27 ans, d'origine indonésienne, était alors jeune fille au pair chez la soeur de ce divorcé de 44 ans, qui n'avait absolument pas été alerté quant à la véritable identité de sa compagne.

"C'était une femme très attirante, raconte-t-il. "Elle était entièrement femme, n'avait aucun trait masculin. Lorsque nous nous sommes engagés dans une relation je lui ai demandé si elle souhaitait avoir des enfants. Elle a répondu qu'elle n'en voulait pas. J'étais ravi de sa réponse car j'avais alors 44 ans et j'avais déjà quatre enfants".

Et d'ajouter : "Je ne me suis jamais posé de questions. Elle prenait la pilule. Elle faisait tout pour me cacher la vérité. Même durant nos rapports je n'ai rien remarqué". D'après Jan, la jeune femme était également "fantastique cuisinière", ce qui a également contribué, selon lui, à ne soulever aucun doute. Et ce malgré le fait qu'elle n'était "pas vraiment douée en repassage".

Rumeurs

Mais il y a quelques années, Monica a commencé à changer. Selon Jan, ses sorties devenaient très fréquentes et elle s'absentait parfois pendant plusieurs jours. "Elle portait des vêtements flashys, des tops et des jupes très courtes. Tant que cela restait décent, je pouvais le tolérer", explique-t-il.

Une attitude qui a provoqué de premières rumeurs sur la véritable identité sexuelle de la jeune femme. C'est le cousin de cette dernière, arrivé d'Indonésie, qui finit par gaffer et révéler à Jan la vérité, confirmée ensuite par Monica elle-même. "Mon monde s'est écroulé en quelques secondes, se souvient le retraité. Je me sens comme si j'avais été violé pendant près de 20 ans", raconte Jan, à cette étape de l'histoire.

Annulation du mariage

Jan a, depuis, entamé une procédure pour faire annuler le mariage, mais les deux époux vivent encore sous le même toit, dans l'attente de l'expulsion légale de Monica, demandée par Jan, après l'échec de l'obtention d'une ordonnance provisoire afin qu’elle ne puisse plus habiter chez lui. Le retraité a, pour sa part, débuté un traitement psychiatrique.