BFMTV

Pour Angela Merkel, il ne peut pas y avoir de "solution militaire" en Ukraine

-

- - John MACDOUGALL / AFP

Jeudi, la chancelière allemande a appelé l'Ukraine à rester raisonnable alors que le président ukrainien souhaite envoyer des navires de l'Otan au large de la Crimée.

La chancelière allemande a appelé jeudi Kiev à la retenue après l'appel du président ukrainien à envoyer des navires de l'Otan pour faire face à la Russie dans le conflit au large de la Crimée.

"Il ne peut y avoir de solution militaire"

Tout en rendant le président russe Vladimir Poutine responsable du regain de tensions, elle a souligné que Kiev se devait de "rester avisée, car nous nous ne pourrons résoudre les choses qu'en restant raisonnables, en discutant les uns avec les autres".

"Il ne peut y avoir de solution militaire à ces confrontations", a-t-elle insisté à Berlin lors d'un forum économique germano-ukrainien, après l'appel du président Petro Porochenko à déployer des navires de l'Alliance atlantique pour garantir l'accès à la mer d'Azov.

"Tout cela est à mettre totalement sur le compte du président russe"

Elle a promis d'aborder le sujet avec Vladimir Poutine lors du prochain sommet du G20, accusant la Russie d'avoir volontairement limité l'accès à la mer d'Azov, qui baigne les côtes ukrainiennes et russes, depuis l'inauguration d'un pont sur le détroit de Kertch reliant la Russie à la Crimée, annexée par Moscou.

"Car tout cela est à mettre totalement sur le compte du président russe. Depuis que ce pont a été inauguré en mai, les conditions de navigation ont empiré", a-t-elle dit.

La chancelière a promis de tout faire pour que la côte ukrainienne, en particulier la ville de Marioupol, restent accessible par voie maritime.

Et elle a réaffirmé l'engagement de Berlin et de Paris dans le processus de paix en Ukraine, tout en reconnaissant que "les succès restent malheureusement très limités". 

dossier :

Angela Merkel

B.L. avec AFP