Un camp de migrants à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, le 24 juin 2018.
 

Le tribunal de San Diego dénonce la politique de "tolérance zéro" du gouvernement Trump. 

Votre opinion

Postez un commentaire