Une chambre d'exécution dans l'Ohio. (photo d'illustration)
 

Un laboratoire pharmaceutique allemand empêche une exécution par injection létale prévue le 14 août dans le Nebraska au motif que celle-ci utiliserait certains de ses produits, obtenus illégalement. 

Votre opinion

Postez un commentaire