L'agent spécial Stephen Anthony lors de la conférence de presse de lundi matin.
 

L'homme interpellé avait l'intention de tuer des militaires et leurs familles à l'aide d'un véhicule bourré d'explosifs. 

Votre opinion

Postez un commentaire