BFMTV

Etats-Unis: innocentés grâce à un test ADN... après 30 ans passés en prison

Henry McCollum (g.) et Leon Brown, deux demi-frères, ont 50 et 46 ans. Ils ont été arrêtés en 1983 et condamnés en 1984 pour un meurtre qu'ils n'avaient pas commis.

Henry McCollum (g.) et Leon Brown, deux demi-frères, ont 50 et 46 ans. Ils ont été arrêtés en 1983 et condamnés en 1984 pour un meurtre qu'ils n'avaient pas commis. - Capture d'écran - Twitter

Henry McCollum et Leon Brown, deux demi-frères, avaient été arrêtés en 1983 et condamnés en 1984 pour un crime qu'ils n'avaient pas commis. Ils ont été innocentés ce mardi grâce à un test ADN qui a confondu le coupable.

Henry Lee McCollum et son demi-frère Leon Brown avait respectivement 19 et 15 ans quand ils ont été arrêtés pour le viol et le meurtre d'une enfant à Red Springs, en Caroline du Nord. Des aveux extorqués en quelques heures et la police tenait ses coupables, deux adolescents noirs et handicapés mentaux. Condamnés, ils ont passé 31 ans en prison avant d'être libérés ce mardi, blanchis du crime par un test ADN.

Condamnés à mort

Les faits remontent au 24 septembre 1983 dans la petite ville de Red Springs, en Caroline du Nord, dans le "Deep South" américain. Dans un champ de soja, au milieu de canettes de bière et de mégots de cigarettes gît le corps de Sabrina Bruie. Cette enfant de 11 ans a été violée et tuée.

Les deux adolescents sont arrêtés peu de temps après. Au bout de quelques heures, ils rendent aux enquêteurs des aveux signés. Selon les avocats de Leon Brown, cités par le magazine américain Time, tous deux pensaient qu'ainsi ils allaient pouvoir rentrer chez eux. Au lieu de quoi, sur la base de ces seuls aveux, Henry Lee McCollum et Leon Brown sont condamnés à mort.

Au bout de 6 ans, la peine de Leon Brown est commuée en prison à vie. L'aîné des deux frères, lui, reste suspendu à une date d'exécution, qu'il réussit à repousser d'année en année, d'appel en appel. Quand il a finalement été innocenté, il est devenu le plus ancien détenu du couloir de la mort de Caroline du Nord. 

De l'ADN sur un mégot

C'est en 2006 que les avocats de Brown demandent à ce qu'une expertise ADN, innovation scientifique qui n'existait pas à l'époque du crime, soit effectuée sur un des mégots de cigarette trouvé dans le champ à proximité de la victime.

Coup de théâtre: l'ADN découvert n'est ni celui de McCollum, ni celui de Brown. Il appartient à Roscoe Artis, un homme qui vivait alors à 100 mètres du champ où Sabrina Buie a été découverte. Or, depuis, cet homme a été condamné pour le viol et le meurtre de Joann Brockmann, une jeune fille de 18 ans, commis moins d'un mois après le meurtre de Sabrina Bruie. Elle aussi a été retrouvée dans un champ. Mais depuis son arrestation, Roscoe Artis n'a jamais été interrogé sur le meurtre pour lequel McCollum et Brown ont été mis en cause.

"Aller de l'avant"

Libérés ce mardi après avoir été innocentés, Henry Lee McCollum et Leon Brown ont aujourd'hui 50 et 46 ans. Ils ont passé plus des deux tiers de leur vie en prison. Mais leurs proches n'ont jamais cessé d'espérer. "Nous avons simplement été patients, nous avons attendu. C'était lourd, stressant. (...) Aujourd'hui nous allons pouvoir aller de l'avant", a confié à la fin de l'audience Priscilla McCollum, l'épouse du père des deux hommes, au site d'informations locales Redspringscitizen.