BFMTV

Espagne: un homme soupçonné de recruter pour l'EI arrêté à Melilla

La frontière séparant le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla, le 9 juillet 2014

La frontière séparant le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla, le 9 juillet 2014 - Fadel Senna, AFP/Archives

Le ministère de l'Intérieur espagnol a annoncé qu'un homme, soupçonné de chercher à recruter pour le compte du groupe Etat islamique, notamment des femmes, avait été arrêté dans la nuit de mardi à mercredi dans l'enclave espagnole de Melilla au Maroc

L'opération menée par la police espagnole et la Direction générale de surveillance du territoire du Maroc (DGST) s'inscrit dans une plus vaste enquête sur les réseaux de recrutements de femmes et d'adolescentes pour leur envoi en zone de conflit, en Syrie et en Irak, pilotée par l'audience nationale, spécialisée dans les affaires de terrorisme, à Madrid.

Du matériel destiné à la radicalisation des femmes

L'Espagnol âgé de 29 ans, originaire de Melilla, possédait des "fichiers multimédias à connotation jihadiste" et une partie de son "matériel de propagande et d'endoctrinement était exclusivement destinée à la radicalisation de femmes", qu'il recrutait pour les envoyer dans les zones contrôlées par l'EI, notamment en Syrie, selon la police espagnole. 

Plusieurs cellules chargées de recruter des volontaires, dont des jeunes filles prêtes à partir dans des zones de guerre, ont été démantelées ces derniers mois en Espagne, en particulier dans les enclaves au Maroc de Melilla et Ceuta, seules frontières terrestres entre l'Europe et l'Afrique. 

la rédaction avec AFP