President of Turkey Recep Tayyip Erdogan addresses the 42nd Mukhtars Meeting at the Presidential Complex in Ankara on December 20, 2017. 
ADEM ALTAN / AFP
 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a assuré que les purges engagées à la suite du coup d'Etat avorté de juillet 2016 en Turquie n'étaient pas finies, et que la Turquie allait condamner "autant de personnes qu'il sera nécessaire de condamner".

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • mandrake
    mandrake     

    Il faut donc accueillir avec faste un tel démocrate...

Votre réponse
Postez un commentaire