Recep Tayyip Erdogan à Tunis, le 6 juin 2013.
 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé mardi 2 août les Occidentaux de "soutenir le terrorisme" et les putschistes. Une attaque qui intervient deux semaines après le coup d'état militaire raté du 15 juillet dernier. 

Votre opinion

Postez un commentaire