Un soigneur marche vers des patients en quarantaine dans un centre de traitement d'Ebola à Conakry, en Guinée, le 21 août 2015
 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire