En juin, Almalah pourra conduire sans risquer de se faire arrêter.
 

En Arabie saoudite, le prince héritier Mohammed ben Salmane veut assouplir certaines règles régissant le royaume, l'un des plus conservateurs au monde. Un vent de changement qui devrait notamment garantir plus de droits aux femmes. 

Votre opinion

Postez un commentaire