Mis à jour le
Robert Mugabe, à la tribune des Nations unies, mercredi 26 septembre.
 

L'Union européenne s'est inquiétée samedi des "irrégularités présumées" et du "manque de transparence" dans le cadre des élections au Zimbabwe, qui ont donné vainqueur le président sortant Robert Mugabe, au pouvoir depuis 33 ans.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • rolodex
    rolodex     

    l'UE doit se mêler de ses oignons ! non mais allo quoi !

  • un autre blanc
    un autre blanc     

    et en France, à quand les contrôles pour irrégularités ?

Votre réponse
Postez un commentaire