Egypte: prison pour une femme ayant touché de manière suggestive les parties génitales d'un singe

justice
 

Vendredi en Egypte, la justice a condamné à trois ans de prison une femme pour avoir touché les parties génitales d'un singe de manière suggestive.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire