Mis à jour le
Des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour un "vendredi du carton rouge" contre Mohamed Morsi.
 

Au lendemain de l'allocution présidentielle, les militants anti-Morsi sont encore plus déterminés et demandent plus que jamais sa démission. Dans l'autre camp, on appelle au dialogue pour rétablir l'équilibre et surtout arrêter les violences.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire