Des soldats de l'armée égyptienne montent la garde devant l'hôpital d'Ismailia où ont été accueillis de nombreuses victimes de l'attentat perpétré contre une mosquée dans le nord du Sinaï, le 24 novembre 2017
 

A la suite de l'attentat qui a fait 235 morts dans une mosquée du Sinaï, l'armée égyptienne a annoncé, dans la nuit de vendredi à samedi, avoir détruit plusieurs véhicules utilisés dans l'attaque.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire