× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Un membre de MSF dans un hôpital traitant des patients contaminés par le virus Ebola à Conackry, en Guinée, le 28 juin 2014.
 

En l'absence de traitement spécifique pour traiter l'épidémie de fièvre hémorragique qui frappe l'Afrique de l'Ouest, le comité d'éthique de l'Organisation mondiale de la santé a approuvé l'emploi de traitements non homologués, "sous réserve que certaines conditions soient remplies". Les Etats-Unis ont déjà promis l'envoi du sérum expérimental "Zmapp" au Liberia.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire