Le président tchétchène, Ramzan Kadyrov, le 1 décembre 2016 au Kremlin à Moscou
 

Une résolution de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe dénonce la situation des droits de l'Homme en Tchétchénie, tout en appelant la Russie à agir.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire