Mort de Fidel Castro: Donald Trump qualifie l'ex-leader cubain de "dictateur brutal"

US President-elect Donald Trump talks to the media after a meeting with Senate Majority Leader Mitch McConnell (R-KY) on Capitol Hill in Washington,DC on November 10, 2016. 
YURI GRIPAS / AFP
 

Il a fallu plusieurs heures au président-élu des Etats-Unis pour prendre acte de la mort de l'ancien président cubain. D'abord laconique, il s'est ensuite montré acerbe à l'endroit du bilan de Fidel Castro.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • rmystic
    rmystic     

    "C'était un dictateur brutal qui a opprimé son propre peuple". je suis d'accord avec lui, cependant ça la fait pas trop de la part d'un pays qui préfère opprimer des peuples étrangers

Votre réponse
Postez un commentaire