L'université de Harvard, aux Etats-Unis
 

La prestigieuse université américaine a décidé de ne pas scolariser dix étudiants qui devaient pourtant y être admis prochainement. En cause: des conversations privées sur Facebook, aux caractères "sexuellement explicites" et offensants.  

Votre opinion

Postez un commentaire