Un soldat turc à la frontière syrienne.
 

La Turquie veut créer une "zone de sécurité" d'une profondeur de 30 km à partir de la frontière contre la milice kurde YPG, acteur décisif de la lutte contre Daesh. 

Votre opinion

Postez un commentaire