× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Des "milliers de personnes" ont disparu dans les geôles nigérianes, selon Amnesty International. (PHOTO D'ILLUSTRATION)
 

Le président nigérian a été fortement critiqué pour avoir déclaré que la sécurité du pays passait avant le maintien de l'Etat de droit.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire