000_UO61X.jpg
 

Ce mardi, la Maison Anne Frank et deux instituts néerlandais ont annoncé que des chercheurs avaient mis au jour deux pages inédites du journal de la jeune fille, morte au camp de Bergen-Belsen en 1945. Ces pages témoignent des réflexions de l'adolescente au sujet de la sexualité. 

Votre opinion

Postez un commentaire