Démission du président Bouteflika: pour les Algériens, son départ ne suffit pas

bouteflika.jpeg
 

Après cinq semaines de contestation, Abdelaziz Bouteflika a fini par céder. Le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 20 ans, va démissionner avant la fin de son mandat, le 28 avril.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire