BFMTV

Décès de l'ancien dictateur argentin Videla

L’ancien dictateur argentin Jorge Videla, en juillet 2010.

L’ancien dictateur argentin Jorge Videla, en juillet 2010. - -

L'ancien dictateur argentin Jorge Videla est décédé ce vendredi à l'âge de 87 ans. Condamné à la prison à perpétuité pour violations des droits de l'homme, le général Videla était à la tête de la junte militaire au pouvoir de 1976 à 1983 en Argentine.

C’est un monstre qui s’éteint. L'ancien dictateur argentin Jorge Rafael Videla, qui n'a jamais émis de regrets pour la disparition de milliers d'opposants sous la junte militaire au pouvoir de 1976 à 1983 en Argentine, est mort vendredi à l'âge de 87 ans. Condamné à la prison à perpétuité pour violations des droits de l'homme, dont le vol systématique des bébés des prisonnières politiques dans les centres de torture secrets de la junte, Jorge Videla a passé ses dernières années dans une prison de la banlieue de Buenos Aires. Il y est décédé vendredi de mort naturelle, a indiqué un porte-parole du gouvernement argentin.
« Il a passé sa vie à faire le mal, laissant une marque sur la vie du pays », a réagi l'artiste argentin Adolfo Pérez Esquivel, prix Nobel de la paix en 1980 pour son engagement en faveur des droits humains. « Sa mort met fin à sa présence physique sur Terre, mais pas à ce qu'il a fait au pays ». 

Philippe Gril avec Reuters