Mis à jour le
Raul Castro (à gauche), avec son probable successeur Miguel Diaz-Canel, en juillet 2017.
 

L'Assemblée nationale cubaine désigne ce jeudi le successeur de Fidel et Raul à la tête de l'île, après six décennies de pouvoir exclusif des frères Castro. Mais ce successeur reste un fidèle du castrisme, et son arrivée ne devrait pas changer la donne pour la population.

Votre opinion

Postez un commentaire