Raul Castro, lors d'une conférence de presse commune avec Barack Obama.
 

A l'occasion de la visite historique du président américain Barack Obama, son homologue lui a reproché indirectement d'imposer des sujets politiques.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • grognon
    grognon     

    Obama a oublié de dire que Cuba doit faire de sérieux progrès dans les libertés individuelles. Il s'est retrouvé un peu seul face à Castro qui a voulu lui donner des leçons de morale.

Votre réponse
Postez un commentaire