× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Les équipes de secours sur les lieux du crash du Boeing 737 à Téhéran, le 8 janvier 2020.
 

L'Iran continue de nier être à l'origine du crash de l'avion ukrainien survenu mercredi. Mais Justin Trudeau et Boris Johnson pointent du doigt Téhéran, et assurent avoir des preuves que le crash a été causé accidentellement par un missile iranien.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire