Mis à jour le
Lebanese Prime Minister Saad Hariri (C) talks to the press next to the Head of Mission and Force Commander of the United Nations Interim Force in Lebanon (UNIFIL), Major General Michael Beary of Ireland, during a visit to the UNIFIL headquarters in the southern Lebanese village of Naqura on April 21, 2017. 
Mahmoud ZAYYAT / AFP
 

Le Premier ministre libanais, démissionnaire, accuse le Hezbollah et l'Iran de "mainmise sur le destin des pays de la région".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • 68art
    68art     

    Si il craint pour sa vie faut pas rentrer au pays .Il a obéi a qui ? Je pense que le Liban est mal barré avec tous les requins alentours .Dommage qu,on est plus de De Gaule

Votre réponse
Postez un commentaire