L'ex-Première dame de Côte d'Ivoire, Simone Gbagbo.
 

Des organisations ivoiriennes de défense des droits de l'homme, parties civiles au procès de Simone Gbagbo, l'ex-Première dame de Côte d'Ivoire, ont annoncé ce lundi leur refus d' y participer, dénonçant, à la veille de son ouverture, un jugement "organisé à la va-vite".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire