BFMTV

Coronavirus: l'Etat de New York enregistre 731 morts en 24 heures, nouveau record

Une personne se prenant en photo à New-York, épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis

Une personne se prenant en photo à New-York, épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis - BRUCE BENNETT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

L'Etat de New York constitue l'épicentre de l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis. 5489 personnes sont mortes dans cet Etat depuis le début de l'épidémie.

L'Etat de New York, épicentre de l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis, a enregistré un nombre record de 731 morts de la maladie au cours des dernières 24 heures, a indiqué mardi le gouverneur Andrew Cuomo, tout en soulignant que les hospitalisations semblaient se stabiliser.

Le précédent record datait de samedi, avec 630 morts en 24 heures. L'Etat de New York, épicentre de la maladie aux Etats-Unis, a désormais recensé 5.489 morts depuis le début de l'épidémie, soit la moitié du total des décès du coronavirus aux Etats-Unis, selon Andrew Cuomo.

Quelques chiffres plus encourageants

Mais il a également mis en avant des chiffres plus encourageants, notamment la moyenne des nouvelles hospitalisations sur les trois derniers jours.

"Si vous regardez la moyenne sur trois jours est en baisse, ce qui est une bonne nouvelle", a souligné Andrew Cuomo lors de son point presse quotidien sur cette crise.

Les projections montrent par ailleurs que "nous atteignons un plateau du nombre total des hospitalisations", a souligné le gouverneur. "On voit l'augmentation, et on voit que ça commence à s'aplatir".

"Trop tôt pour tirer des conclusions"

Le maire de New York, Bill de Blasio, a lui aussi souligné mardi que la tendance semblait s'améliorer. 

"C'est beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions", mais "au cours des deux derniers jours, quelque chose a commencé à changer (...) nous voyons un peu d'amélioration dans les besoins de respirateurs", a-t-il souligné.
"La bonne nouvelle c'est que cela nous donne du temps supplémentaire. Cela nous donne l'occasion d'obtenir plus de respirateurs et de tenir plus longtemps, donc c'est une très bonne nouvelle", a souligné Bill de Blasio, en appelant à respecter strictement les consignes de distanciation sociale et de confinement.

Nouvelles structures pour accueillir les malades

New York se bat depuis deux semaines pour augmenter sa capacité hospitalière et obtenir plus d'équipements de protection et de respirateurs du gouvernement fédéral, pour faire face à l'afflux de malades.

Le gouvernement fédéral a notamment déjà envoyé dans le port de New York un navire hôpital militaire, le USNS Comfort, d'une capacité de 1000 lits, et fait installer un hôpital dans le centre de conférences du Javits Center, à Manhattan, avec plus de 2500 lits.

Une porte-parole de la marine, Amelia Umayam, a indiqué mardi que l'un des membres d'équipage du Comfort avait testé positif pour la maladie lundi, en soulignant qu'il avait été placé à l'isolement, n'avait eu aucun contact avec des malades, et que cela n'aurait "aucun impact sur la mission" du navire.

C.M. avec AFP