BFMTV

Coronavirus aux Etats-Unis: l'épidémie s'accélère, plusieurs Etats renforcent leurs restrictions

Des passants devant le bar Frolic Room à Los Angeles le 29 juin dernier.

Des passants devant le bar Frolic Room à Los Angeles le 29 juin dernier. - MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES

Plusieurs Etats américains et certaines villes décident de raffermir leurs mesures de restrictions, alors que le nombre de personnes contaminées par le Covid-19 explose ces derniers jours dans le pays.

Afin d'endiguer l'explosion de nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis, de nombreux Etats décident de renforcer leurs mesures de confinement ce mercredi. En Californie, les autorités locales ont décidé d'interdire tout service de restauration en espaces clos à Los Angeles et 18 autres comtés de l'Etat particulièrement touchés par la pandémie.

L'interdiction prononcée par le gouverneur de Californie Gavin Newsom doit s'appliquer pendant "au moins trois semaines" et concerne également les bars, les cinémas et les musées qui auraient déjà pu rouvrir leurs portes. "Ces 19 comtés représentent plus de 70% de la population de Californie", qui compte 40 millions d'habitants au total, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse virtuelle. Sont concernées la région de Los Angeles et la majeure partie de la Californie du Sud et du centre, ainsi les zones abritant la Silicon Valley et la capitale Sacramento, plus au nord.

Dans le même temps, la ville de New York a annoncé mercredi ne pas rouvrir ses services de restauration la semaine prochaine comme cela était initialement prévu, rapporte le New York Times. Ce mercredi, les autorités du Michigan ont elles aussi annoncé qu'elles interdisaient désormais de consommer sur place dans les bars, selon l'agence de presse AP, et la ville de Miami a décidé de raffermir ses mesures de restrictions en fermant ses plages.

800.000 cas supplémentaires en juin

Déplorant des informations montrant que certains commerces et services ignoraient les consignes sanitaires, mettant en danger leurs clients et employés, le gouverneur de Californie a également annoncé qu'il mettait sur pied une force composée de diverses agences pour faire cesser ces manquements, menaçant les comtés qui ne joueraient pas le jeu de perdre des financements publics.

Gavin Newsom a aussi exprimé son inquiétude concernant les réunions familiales et autres rassemblements attendus le week-end prochain, férié pour cause de fête nationale américaine. Il a appelé les Californiens à porter un masque, théoriquement devenu obligatoire en Californie dans les espaces public, et à faire preuve de la plus grande prudence.

6000 morts en Californie

Le gouverneur a également demandé aux comtés à risque qui ne l'auraient pas déjà fait de renoncer aux traditionnels feux d'artifice du 4 juillet, comme Los Angeles l'a déjà fait, en décidant en outre de fermer ses plages durant tout le week-end pour éviter un afflux massif propice aux contaminations.

Alors que certains Etats commençaient déjà à assouplir leurs mesures de restriction, voire à entamer leur déconfinement, le nombre de personnes testées positives au coronavirus a fortement augmenté aux Etats-Unis au mois de juin (+800.000 en un mois, 2.6 millions de personnes contaminées). Plus de 6000 personnes sont mortes du Covid-19 en Californie, où quelque 230.000 cas ont été recensés depuis l'apparition de la maladie.

Jeanne Bulant avec AFP Journaliste BFMTV