BFMTV

Coronavirus: au Panama, les hommes et les femmes confinés ne sortent pas le même jour

Le Panama est placé en confinement depuis la semaine dernière.

Le Panama est placé en confinement depuis la semaine dernière. - Luis Acosta / AFP

À compter de ce mercredi, les Panaméens ne sont autorisés à sortir que le mardi, le jeudi et le samedi. Le lundi, le mercredi et le vendredi sont quant à eux réservés aux Panaméennes.

Une mesure pour le moins insolite. Le gouvernement du Panama a durci lundi dernier ses mesures de quarantaine contre l'épidémie de coronavirus: hommes et femmes ne pourront quitter leur domicile qu'à tour de rôle, différents jours de la semaine.

À compter de ce mercredi, et pour quinze jours, les hommes seront autorisés à sortir s'approvisionner ou à se rendre à la pharmacie, pendant deux heures, le mardi, le jeudi et le samedi. Le lundi, le mercredi et le vendredi sont réservés aux femmes. 

Le dimanche, toute sortie est interdite, peu importe le genre.

"Cette quarantaine ne vise absolument à rien d'autre qu'à sauver des vies", a expliqué le ministre de la sécurité Juan Pino, lors d'une conférence de presse.

27 morts et plus de 1000 cas confirmés dans le pays

Plus de 2000 personnes, selon lui, ont été arrêtées ce weekend pour avoir enfreint les règles de la quarantaine "totale et obligatoire" décrétée le 24 mars.

Le "moyen le plus simple" pour réduire de moitié le nombre de personnes dans la rue est "d'assigner certains jours de circulation aux femmes et certains jours aux hommes", a expliqué le ministre.

Quelque 27 personnes ont succombé au coronavirus au Panama, où 1075 cas confirmés ont été recensés.

H.G. avec AFP