BFMTV

Coronavirus: 767 morts en Espagne, + 30% en 24 heures

Un homme portant un masque à Barcelone.

Un homme portant un masque à Barcelone. - LLUIS GENE / AFP

Le bilan humain du coronavirus, livré jeudi par le ministère de la Santé espagnol, est effroyable: 767 morts et 17.147 contaminations depuis le début de la crise.

La pandémie de nouveau coronavirus a fait 767 morts en Espagne, progressant de près de 30% en 24 heures, alors que le nombre de cas détectés dépasse les 17.000, selon les chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé.

A ce jour 1107 malades du nouveau coronavirus ont été déclarés guéris, selon le ministère. Le nombre de cas a progressé de 25 % depuis mercredi, et s'établit à 17.147, mais ces chiffres pourraient augmenter de façon importante au fur et à mesure que les tests sont pratiqués. L'Espagne est à ce jour le quatrième pays le plus touché dans le monde.

48 personnes interpellées pour avoir violé les restrictions de déplacement

Les personnes âgées sont les plus touchées. Selon des statistiques partielles, 33% des malades enregistrés ont plus de 65 ans et 18% plus de 75 ans, a indiqué Fernando Simon, le directeur du Centre de coordination des urgences sanitaires. Le directeur des opérations de la police nationale, José Angel Gonzalez a appelé la population à respecter les restrictions de mouvement, et annoncé que 48 personnes avaient été interpellées au cours des dernières 24 heures pour les avoir violées.

Depuis l'entrée en vigueur samedi de l'état d'alerte les 46 millions d'habitants du pays ne peuvent sortir de chez eux que pour des activités essentielles: se rendre au travail ou à la pharmacie et faire des courses alimentaires. Les frontières avec la France et le Portugal sont fermées en collaboration avec ces deux voisins, et l'entrée en Espagne a été refusée à 996 personnes, a ajouté José Angel Gonzalez. La police surveille aussi les réseaux sociaux pour lutter contre les fausses informations, et "nous surveillons plus de 7.000 personnes", a-t-il ajouté.

R.V. avec AFP