La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye le 1er mars 2016 à Séoul
 

Votre opinion

Postez un commentaire