Mis à jour le
Vice President of the Comoros Union and presidential candidate Mohamed Ali Soilihi attends a political rally on April 7, 2016 in Moroni, ahead of April 10 presidential elections.  IBRAHIM YOUSSOUF / AFP
 

Pas convaincu par la transparence des élections présidentielles, Mohamed Ali Soilihi, arrivé en deuxième position, réclame des élections partielles.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire