× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Luis Urzua, au centre, à côté du président chilien Sebastian Pinera.
 

Certains mineurs ont refusé de participer à la promotion du film qui raconte leur terrible mésaventure. Ils estiment que l'histoire n'a pas été respectée et souhaiteraient récupérer leurs droits.

Votre opinion

Postez un commentaire