× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le chanteur espagnol Julio Iglesias lors d'un concert à Dubaï au mois de mars
 

Selon une étude britannique, les chansons du crooner espagnol étaient utilisées comme instrument de torture sous Augusto Pinochet, le dictateur chilien.

Votre opinion

Postez un commentaire