BFMTV

Ces embouteillages au sommet de l’Everest ont causé plusieurs morts

11 alpinistes sont morts ces derniers jours en tentant de gravir l'Everest. La faute notamment à une trop grande affluence sur le toit du monde (8.848 mètres). Plusieurs centaines de grimpeurs se retrouvent alors ralentis dans des conditions de vie extrêmes. L’endroit est surnommé "zone de la mort" en raison du froid et du manque d’oxygène. 

Sur le même sujet