Mis à jour le
Des militaires français le 24 mars à Bangui, capitale de la Centrafrique
 

Deux ressortissants indiens ont été tués lundi à l'entrée de l'aéroport de Bangui par les forces françaises. La Défense a dit "regretter profondément ce drame".

Votre opinion

Postez un commentaire