× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
La nouvelle présidente de transition, Catherine Samba-Panza, après son élection, le 20 janvier, à Bangui.
 

La présidente centrafricaine a déclaré lundi qu'elle souhaitait une prolongation de l'intervention militaire française dans son pays jusqu'en 2015, trois jours après l'annonce par Paris de l'envoi de renforts.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Si cela pouvait apporter la Paix dans ce pays pourquoi pas ?! Mais, j'ai la nette impression qu'une bonne restructuration de l'armée centrafricaine est vraiment à l'ordre du jour, c'est vraiment une priorité !

  • deuxc
    deuxc     

    Ben on comprend pourquoi...Suffit de regarder défiler leurs militaires...

Votre réponse
Postez un commentaire