Paris: le parquet ouvre une enquête sur les soldats français soupçonnés de sévices en Centrafrique

Le 4 décembre 2014, à Bangui, des soldats français de l’opération Sangaris allongent des explosifs avant de les détruire. (Photo d'illustration)
 

Votre opinion

Postez un commentaire